Comment bien choisir son TMS ?

Comment bien choisir son TMS ?

Il y a quelques semaines nous vous présentions les raisons d’adopter un TMS pour votre entreprise, aujourd’hui nous vous proposons de comprendre comment bien choisir son TMS selon son activité ?

Comment s’assurer de retenir la bonne solution adaptée à ses besoins tout en respectant le budget alloué au projet ?

Étape 1 : Faire un audit – évaluer avec attention les besoins de votre entreprise avec 3 questions :

  • De quel TMS mon entreprise a besoin (par rapport à son activité, ses contraintes logistiques ou produits) ?
  • De quelles fonctions nos équipes logistiques ont besoin pour traiter la totalité de ses flux ?
  • Avons-nous besoin d’une solution globale ou partielle ?

Etape 2 : Analyser les critères les plus pertinents :

  • La richesse fonctionnelle : s’assurer que la solution TMS choisie permettent d’atteindre vos objectifs d’entreprise et de répondre à vos problématiques
  • L’adaptabilité de la solution : retenir une solution qui permet de s’adapter avant tout à vos particularités. Elle doit pouvoir vous donner de la flexibilité quitte à revenir plus tard à une utilisation plus standard.
  • La modularité de l’offre : le TMS choisi doit pouvoir vous convenir dans un premier temps avec des modules utiles mais de pouvoir vous faire bénéficier de nouveaux leviers de gains.
  • Le mode de transport et le périmètre géographique : ce critère concerne le présent mais aussi le futur, si vous envisagez de développer de nouveaux modes de transport, de faire de l’affrètement ou en compte propre, ou de développer votre activité à l’étranger, privilégiez un TMS qui possède déjà ces fonctionnalités.
  • L’ergonomie : Conservez vos habitudes d’application « user friendly » pour choisir votre TMS. Certains TMS peuvent être simples et confortables même pour une utilisation quotidienne !
  • Le coût d’implémentation : il est primordial d’analyser les coûts en fonction de son utilisation et des modules que vous allez utiliser. Afin de réduire considérablement votre investissement, privilégiez une solution SaaS qui vous permettra de payer uniquement l’utilisation de la plateforme à l’usage que vous en faites.
  • La capacité à s’intégrer dans l’écosystème informatique existant : comme pour l’analyse des coûts, la solution SaaS permet de s’adapter rapidement à un écosystème informatique existant. Nécessitant aucune installation, la solution SaaS s’inscrit directement dans votre système pour une meilleure rapidité d’exécution.
  • La fiabilité de l’éditeur : Favoriser les éditeurs de logiciels qui vous accompagne dans votre démarche complète de transition digitale. Sa culture doit vous être familière et dont sa méthodologie de gestion de projet vous correspondre.

Alors, vous avez une idée du TMS qu’il vous faut ?
Le mois prochain, découvrez les différences entre les TMS en mode SaaS et en licence !

Pour une analyse personnalisée et un audit adapté, contactez nos services dédiés !

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *